Stacks Image 677
FRANÇOIS LEGRAND
Stacks Image 2244

PEINTRES OFFICIELS DE LA MARINE

Du Jeudi 26 Novembre au Samedi 19 Décembre 2015

Place de la Concorde, 2 rue Royale, l'Hôtel de la Marine ...
Ce monument, marque de civilisation, a suscité les peintres de la Marine aussi. Des centaines de leurs œuvres de toutes époques sont accrochés à ses murs. La Marine le quitte, pour 28 d'entre eux, c'est un prétexte à de nouveaux tableaux pour …
Lire la suite
ouvre…En la personne et dans l’art de François Legrand, l’art de peindre ne se contente pas de persévérer timidement, il agrège magnifiquement à lui tout ce qui l’accompagne et qui lui permet, malgré la pollution, de respirer dans la générosité de toujours : la beauté par définition menacée mais toujours renaissante des êtres, des choses, et des lieux…ferme

Marc Fumaroli, de l’Académie française, extrait de la préface du catalogue de l’exposition galerie Mezzo, octobre 2013

ouvre…François Legrand récuse une figuration de type photographique et illusionniste. L’hyperréalisme sera pour lui une régression, comme si l’on ne voulait plus dire que le superficiel, la pelure de la peau, les tags de l’insertion sociale. Si la juste et sublime ambition est d’aller jusqu’à l’âme, ce ne doit être, selon lui, qu’avec des moyens proprement picturaux. Quelques taches vont reconstituer un œil, un regard, mais celui-ci est et restera d’abord une nécessite picturale (…) L’honneur de François Legrand sera d’avoir osé et voulu peindre selon la plus noble ambition. ferme

Bruno Foucart, extrait de la préface du catalogue « el gesto y la luz » rétrospective 2010 mairie de Madrid, ambassade de France

ouvre…Les couleurs qu’il emploie, des rouges, des mauves, des blancs lumineux correspondent à son message discret d’une humanité simple. Il se débarrasse du superflu, de l’anecdote, comme pour ses paysages au primitivisme authentique. La sobriété de ton, l’ordre des choses qui durent s’accordent à un intimisme tenté par la monumentalité du discours. François Legrand relit les leçons du passé à la lumière de son temps. Dans sa volonté de retrouver les grandes voies de la tradition, il les transpose dans un langage plus actuel…ferme

Lydia Harambourg, extrait de La Gazette de Drouot, novembre 2013

ouvre…François Legrand réussit ce tour de force de donner un souffle nouveau à la peinture dans le respect d’un certain classicisme. Indifférent aux modes, aux pressions, poussé par la force de sa conviction et par sa propre exigence, il n’en finit pas de défendre les valeurs éternelles qui ont fait de la peinture l’art majeur. (…) Si depuis plus de 40 ans, avec une passion intacte François Legrand passe des journées de fièvre devant son chevalet, c’est pour rendre le monde meilleur ; pour nous rendre meilleurs…ferme

Richard Cannavo, extrait du Nouvel Observateur, octobre 2013

ouvre…Le futur n’est pas la matière de l’art, l’avenir ne lui dit rien. La mémoire, et plus encore, la réminiscence, constituent son propos et son inspiration.
François Legrand, pour avoir suivi cette règle et n’avoir rien voulu savoir de lui-même avant d’avoir œuvré, ignorant ce qu’il va faire, s’étonnant de ce qui lui arrive, montre l’assurance d’un véritable artiste, celle qui fait confiance à la vie.
Et voilà que cette peinture étonne, qui ne s’est jamais souciée d’étonner, qu’elle devient actuelle à force de n’être pas à la mode.
François Legrand n’est témoin que de la beauté, dont les objets familiers attendent qu’il les en délivre. Ses sujets sont identiques et ce qu’il dit est chaque fois différent. ferme

Philippe Lejeune

Stacks Image 2252
Né en 1951, Chevalier de la Légion d’honneur, peintre officiel de l’Armée et de la Marine, vice-président de la Fondation Taylor, sociétaire du salon des Artistes Français, du salon d’Automne, du salon des Artiste Orléanais, chef du groupe "figuration inévitable" au salon Comparaisons.
Dès l’adolescence il est initié à la peinture par Philippe Lejeune dont il fréquente l’atelier. Disciple et ami du Maitre étampois il est l’un des premiers à intégrer l’école d’ Etampes.
En 1973 il s’installe dans le Loiret. De 1974 à 1978 il enseigne à l’ Institut d’Arts visuels d’Orléans puis, en 1979, à l’ESI de Rabat pendant un an. A son retour il se consacre entièrement à la peinture dans sa ferme de Beauce. De 1995 à 2011 il partage son temps entre la France et l’ Espagne. Il vit et travaille maintenant à Paris et dans le Loiret.
Stacks Image 1735
Stacks Image 1737
Stacks Image 1739
Stacks Image 1745
Stacks Image 1748
Stacks Image 1750
Stacks Image 1752
Stacks Image 1754
Stacks Image 1756
Stacks Image 1758
Stacks Image 1760
Stacks Image 1762
Stacks Image 1764
Stacks Image 1766
Stacks Image 1768
Stacks Image 1770
Stacks Image 1772
Stacks Image 1774
Stacks Image 1776
Stacks Image 1778
Stacks Image 1780
Stacks Image 1782
Stacks Image 1784
Stacks Image 1786
Stacks Image 1788

PRIX

PRINCIPALES EXPOSITIONS INDIVIDUELLES

iPhone Targeted Content

François Legrand © 2015 - contact@francois-legrand.com

iPad Targeted Content
Stacks Image p1852_n1903

François Legrand © 2015 - contact@francois-legrand.com

Android Targeted Content
Blackberry Targeted Content
Desktop and all none targeted content
Stacks Image p1852_n1911

François Legrand © 2015 - contact@francois-legrand.com